Trois bonnes raisons de voter Mélenchon, même si vous êtes de droite ou abstentionniste

Par Nicolas Karolak, lun. 03 avril 2017, dans Blog

politique, société

Actuellement à droite - avec Fillon, Macron, Le Pen et Dupont-Aignan - il n’y a rien de neuf ou de transcendant dans les programmes. Si l’un d’eux se retrouve élu, rien ne changera, le statu quo se perpétuera, la même politique économique néolibérale, d’austérité, de coupes budgétaires, etc. L’argent ira toujours dans les mêmes poches, celles des grands patrons, des actionnaires, des banquiers, etc… et cet argent sera encore et toujours pris dans les mêmes poches, celles des plus pauvres, des petits patrons, etc.

Face à cette perspective, ou au fait de ne pas se sentir représenté ou de ne pas cautionner le système politique actuel, je peux comprendre l’abstentionnisme ou le vote blanc. Mais il faut se rendre à l’évidence, ça ne sert à rien et ça ne changera rien. Les seuls moyens de faire bouger les choses au niveau politique, en dehors du vote, c’est d’attendre que ça s’effondre de soi-même (sans garantie que ça arrive, au moins de votre vivant) ou alors de prendre les armes et de faire une révolution violente.

Je vous propose donc une alternative, c’est de voter pour Mélenchon. Même si vous êtes plutôt de droite, voir carrément de droite ! Au premier abord ça peut paraître stupide (« voter pour un programme de gauche alors que je suis de droite… »), mais je vous donne ci-dessous au moins bonnes raisons de le faire :

Possibilité de révoquer les élus

Le programme de « L’Avenir en Commun » prévoit d’introduire la possibilité de révoquer les élus en cours de mandat. En quoi ça intéresse les gens de droite ou abstentionnistes ? Eh bien cette mesure contraindrait les politiques de droite comme de gauche à tenir les promesses pour lesquelles ils ont été élus, car vous aurez un réel pouvoir sur eux. Admettons que la politique de d’un prochain président, député, maire, etc. soit castrophique à vos yeux, si assez de personnes partagent votre avis vous pourrez demander par référendum sa destitution. On découvre qu’un élu est corrumpu, référendum et on le vire. La société évolue mais pas ses élus, on les vire.

Rien qu’avec cette mesure, je crois qu’on tient la fin de l’arnaque qu’est le système politique actuel.

Vote obligatoire

Pour commencer je précise que le vote obligatoire existe déjà dans d’autres pays, notamment la Belgique et qu’ils n’en sont pas mort et le pays n’a pas implosé. Pourtant beaucoup voient cette mesure comme une contrainte, comme un couteau sous la gorge. Je pense, au contraire, que celle-ci est bénéfique car elle permettrait d’impliquer davantage les citoyens dans les questions politiques, et ferait en sorte que les personnes élues le soient sur la base d’un spectre plus large, et donc forcément plus représentatif de la population.

Cependant pour que cette mesure soit juste, elle implique la mesure suivante.

Reconnaissance du vote blanc

Dans le cas où l’offre politique ne satisferait pas, on ne devrait pas être réduit au silence, on devrait pouvoir s’exprimer et que cette expression soit prise en compte. Sinon, comme c’est le cas actuellement, on est obligé de subir le moins pire ou celui que les plus puissants ont choisi.

Avec la reconnaissance du vote blanc et sa prise en compte, si la majorité n’est pas convaincu par ceux qui se présentent à une élection et qu’elle vote blanc, on repart à zéro et tous les candidats revoient leur copie ou laissent la place à d’autres.

Conclusion

Même si le reste du programme porté par Jean-Luc Mélenchon ne vous plaît pas, les outils qu’il se propose de mettre en place vous permettront de mieux décider de vos prochains représentants (si tant est qu’on continue avec le système représentatif) et d’avoir un pouvoir sur eux. Ce qu’actuellement aucun autre candidat ne propose, à ma connaissance.